Saturday 16 June 2007

Les Ogres de Barback - Accordions for Idiots
Accordéons pour les cons



Les Ogres de Barback - Accordions for Idiots

Us, we love travelling although we don't travel a lot
We love the gypsies although we only see them from time to time
I, who wanted to be president, I'm only a student

And I play accordion
Even though I think it is an instrument for idiots

And I'm only a prisonner who would have liked to be a free man
Going in the fields, singing, picking up the fruits and the flowers
Runing after the girls and playing children games, no longer being scared

And I play accordion
Even though I think it is an instrument for idiots

Oh yes! The name prisoner fits me like a glove
But a glove dirty and badly embroidered, a little like the one of a gypsy
As for what I think of tenderness,
I put it deep into my buttocks

And I play accordion
Even though I think it is an instrument for idiots

I am not the friend of silence, let alone the friend of noise
The people in the suburbs are very lucky, the folksy ones might be delighted
At home, I have a squeaking door and a screaming bed

And I play accordion
Even though I think it is an instrument for idiots

I've see every dune of Creuse, I've seen every bar in Nantes
My life is not happier, my soul is not more pleased
One day, it's sure, I promise, I'll betray all my friends

And I play accordion
Even though I think it is an instrument for idiots

I muffed everything in this life and I'm shivering near Paris
It is not because of the cold oh! no of course! It is remorse that is rotting me
And from offense to imposture, I never made things crystal-clear

And I play accordion
Even though I think it is an instrument for idiots

Les Ogres de Barback - Accordéons pour les cons

Nous, on adore les voyages bien qu'on ne voyage pas souvent,
On adore les Gitans bien qu'on n'les voit qu'de temps en temps
Moi, qui voulais être président, je n'suis même pas étudiant

Et je joue d'l'accordéon,
Alors que j'trouve que c'est un instrument pour les cons,

Et je ne suis qu'un prisonnier qu'aurait voulu être un homme libre
Aller dans les champs, chanter, glaner les fruits et les fleurs
Courir les filles et faire des jeux d'enfants, ne plus avoir peur

Et je n'joue que d'l'accordéon,
Alors que j'trouve que c'est un instrument pour les cons.

Oh, oui ! le nom de prisonnier me va comme un gant
Mais un gant sale et mal brodé, un peu comme celui d'un gitan
Quant à c'que j'pense de la tendresse,
J'me la fous bien au fond des fesses

Et je joue d'l'accordéon,
Alors que j'trouve que c'est un instrument pour les cons.

Je n'suis pas l'ami du silence et encore moins celui du bruit
Les banlieusards en ont d'la chance, les campagnards doivent être ravis
Chez moi, y'a une porte qui grince et y'a un lit qui pousse des cris

Et moi, qui joue d'l'accordéon,
Alors que j'trouve que c'est un instrument pour les cons.

J'ai vu toutes les dunes de la Creuse, j'ai vu tous les bistrots à Nantes
Ma vie n'en est pas plus heureuse, mon âme n'en est pas plus contente
Un jour, c'est sûr, je l'ai promis, je trahirai tous mes amis

Et je jouerai d'l'accordéon,
Alors que j'trouve que c'est un instrument pour les cons.

J'ai tout raté dans cette vie et je tremble près de Paris
C'est pas de froid oh! non, pardi ! c'est le remord qui me pourrit
Et c'est d'injure en imposture, j'ai jamais mis les points sur les i

Et je n'joue que d'l'accordéon,
alors que j'trouve que c'est un instrument pour les ...

No comments:

Post a comment